BIENVENUE SUR LE SITE INTERNET DE NOTRE ASSOCIATION

Dernières infos :

Mes chers camarades,

Le samedi 5 décembre 2015, le comité directeur de l'Association des officiers de réserve et des réservistes de Nouvelle-Calédonie, m'a fait l'honneur de m'élire à l'unanimité à la fonction de président.

Dans un premier temps, c'est donc l'occasion pour moi de prendre la plume pour la première fois pour remercier et féliciter le travail accompli par notre président sortant, Laurent Maggia et des camarades du comité directeur qui ont contribué à faire connaître et reconnaître nos actions tant à l'égard des autorités militaires et civiles que de favoriser des activités de cohésion au profit des membres.

Ainsi, je mesure l'honneur mais surtout la responsabilité qui m'incombe désormais d'animer notre association, de porter ses valeurs et de perpétuer ses actions et ses traditions. En effet, il s'agit de reprendre le flambeau porté avec conviction et abnégation d'une lignée de présidents qui ont marqué peu ou prou l'histoire de notre association que j'intègre en 1988 sous la présidence du chef de bataillon ® René Genty.

Plus que jamais, je compte sur chacun de vous, membre du comité ou simple adhérent pour m'aider à développer nos missions chacun à sa mesure, notamment en répondant présent aux rendez-vous institutionnels comme notre assemblée générale annuelle, notre déplacement à Brisbane à la rencontre de nos homologues du Queensland, aux commémorations officielles, à nos activités de cohésion qu'elles soient festives ou sportives…

Cette implication me paraît essentielle pour servir activement la cause de la réserve et renforcer son image vis-à-vis des autorités et de contribue ainsi au développement de l'esprit de défense, le lien armée-nation à conforter auprès des populations. Enfin, ces actions favoriseront sans nul doute le recrutement de nouveaux adhérents qui pour une association reste un indicateur primordial.

A ces divers titres, la participation accrue de nos réservistes qu'ils soient opérationnels, citoyens ou honoraires, reste déterminante par notre engagement mais aussi grâce à nos compétences propres mis au profit des missions pouvant être assumées tant au profit de nos camarades d'active que des populations.

Cette belle aventure concerne donc chacun au-delà d'une simple cotisation.

Dans un second temps, je voulais revenir un instant sur notre environnement international, en particulier, riche en événements qui ne peuvent pas nous laisser indifférents. La France, en 2015, a donc été elle-même, marquée de nouveau par les affres du terrorisme islamiste. Le 13 novembre, tous les titres des quotidiens nationaux et régionaux reprennent les événements tragiques ayant touché Paris.

Vous le savez, six attaques simultanées ont eu lieu par des hommes lourdement armés, entraînés à tuer et une nouveauté qui fait froid dans le dos, à se tuer pour amplifier leur message de mort ! L'horreur et le dégoût sont les deux mots qui résonnent face à cette barbarie sans nom d'assassins qui avec la lâcheté qui les caractérise, ont semé la mort un début de weekend dans un quartier plein de vie de Paris.

Au-delà des mots, des sentiments qui nous animent tous, nous avons pu manifester notre compassion et notre solidarité. Compassion et hommage à l'égard de nos compatriotes qui ont été touchés directement ou indirectement. Mais aussi, solidarité à l'égard des personnels hospitaliers et des sapeurs-pompiers de Paris qui ont assumé avec courage et abnégation la prise en charge des victimes et de leurs familles, solidarité avec les forces de l'ordre et avec les magistrats qui ont la lourde tâche de rechercher les auteurs présumés avec leurs homologues européens notamment et tenter de prévenir d'autres attaques, solidarité et unité autour du président de la République et du Gouvernement, garant de la sécurité des populations.

Paris attaquée, Paris meurtrie mais Paris déterminée. L'état d'urgence résonne comme un signal face à cette nouvelle forme de conflit à l'échelle de l'humanité. Nous devons tous réagir avec détermination certes, mais aussi avec sérénité et lucidité afin d'éviter tout amalgame inopportun et toute dérive communautariste. Nous devons opposer un front commun, opposer la lumière du monde libre aux ténèbres du fanatisme religieux car ce sont bien contre les valeurs fondamentales de la République, de l'humanisme éclairé que ces assassins tentent de porter atteinte par la mort et la peur !

Pourtant, après le temps du deuil, viendra inévitablement celui de la réflexion et de l'action pour tenter, notamment d'apporter des réponses à ces événements tragiques en opposant d'ores et déjà, nos valeurs propres et en particulier, celle de la fraternité dans une vision partagée de l'utilité et de l'avenir du vouloir vivre ensemble qui nous est si cher.

Aujourd'hui, chers camarades, en Nouvelle-Calédonie comme dans tous les pays du monde libre, nous sommes tous Paris, Toulouse, Bruxelles, Orlando, Bagdad, Istanbul, Nice... nous sommes le monde !

Commissaire en chef de 2ème classe ® Philippe Palombo

Président de l'AOR-NC

BIL de l'AOR-NC
téléchargez le dernier BIL 

BIL n° 05-2017

Liens vers nos partenaires

DRA Queensland

Gouvernement NC

ONAC-VG NC

Ville de Nouméa

UNOR nationale